Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2008 4 22 /05 /mai /2008 13:04

Dernièrement la NOAA a sorti ses derniers chiffres pour les mesures 2007 de concentrations atmosphériques de gaz à effets de serre (CO2, CH4, N2O...). [Rappel, ce petit graph IPCC pour resituer les augmentations récentes de gaz à effet serre et les ordres de grandeur:

Pour 2007, en qui concerne le CO2, sans surprise, ca monte: +2.14 ppm, ce qui nous amène à quasi... 385 ppm (contre 280 au pré-industriel...). Voilà qui confirme, petit à petit, comme l'indiquait par exemple le papier dans PNAS en novembre dernier (dont je parlais ici), que non seulement la concentration augmente, mais qu'elle augmente de plus en plus en vite (graph piqué ici):

Concernant le CH4, on a aussi droit à une hausse (voire graph NOAA ci-dessous, en bas à gauche)- mais là c'est un peu plus surprenant: depuis une dizaine d'années la concentration restait en effet relativement stable (à l'encontre des scénario Ipcc) - sans qu'on comprenne d'ailleurs vraiment pourquoi (une histoire de puits ? de sources ? dans ce cas, diminution des zones humides, des émissions industrielles ?).

Evidemment il est tentant de chercher les raisons de cette augmentation de méthane dans d'éventuelles émissions liées à la fonte du permafrost, rétroaction que, d'une certaine façon, tout le monde attend mais qui n'est pas encore franchement observée, ni bien sûr modélisée - voir par exemple cet abstract de conf chez météor. Mais bon, ca ne fait encore l'ombre d'un début de trend non plus...
Voilà en tout cas qui va donner du grain à moudre à ceux qui se penchent sur le cycle du méthane...

Parallèlement - le rapprochement est inévitable - sortaient dans le Nature du 15 mai (après avoir été montrés un peu partout à l'AGU, l'EGU, etc...) 2 articles sur les derniers résultats EPICA du carrotage au Dôme C en Antarctique (ici), à savoir les résultats entre -650 000 et -800 000 ans (les précédents enregistrements, de Vostok et du dôme C, s'arretaient respectivement à - 420 et -650 kyr). Notons que sur une carotte de 3200m environ, cela correspond aux 200 derniers mètres...Ca donne:

Evidemment de nombreuses questions de recherche, plus ou moins pointues, émergent rapidement de ces données, mais au premier ordre, 2 messages importants - même si finalement, pas vraiment surprenants... - font surface: la relation  CO2-CH4 / T° reste valable en remontant dans le passé (et le choeur des sceptiques, d'une seul cri, fait: "mais la T° précède le CO2 !!! Al Gore en prison !!" ... ); et confirmé aussi, le fait que CO2 et CH4 n'ont jamais été, de loin, aussi élevés qu'aujourd'hui - sur les derniers 800 kyr, donc.

Partager cet article

Repost 0
Published by ICE
commenter cet article

commentaires

raz le bol 11/09/2009 17:14

Des solutions existent

Je raconte toute mon histoire dans mon blog :

http://razlebol.skynetblogs.be

raz le bol 14/08/2009 09:02

Vous n’êtes pas sans savoir que la commission conduite par M. Rocard a rendu ces derniers jours ses conclusions sur « la taxe carbone » en étude actuellement.
Je suis biotechnologiste et je travaille moi-même depuis une petite décennie sur le réchauffement planétaire et sur des technologies visant à réduire les quantités de CO2 émis et j’ai atteint un point tel que non seulement je pourrais réduire les émissions de CO2 des usines (60% du total des émission humaine au minimum) pratiquement à zéro pour un coût minime, mais j’ai même développé une technologie permettant de générer, par le biais du CO2, une source d’énergie propre et renouvelable à l’infini et pour moins cher que le charbon…. De quoi pouvoir créer, en plus, des millions d’emplois nouveaux dans le monde dont des dizaines de milliers en France, et permettre au Français, non seulement de ne pas payer de taxe carbone, mais d’en tirer parti et permettre à l’Humanité d’inverser le processus de réchauffement planétaire qui nous menace bien plus que ce que l’on nous dit...

Mes recherches sont paralysées par des escrocs qui utilisent les failles de la construction Européenne et les failles juridiques et le laxisme des certains organismes de notre pays. Ils m’ont complètement ruiné pour se soustraire à toute poursuite juridique En effet, un expert en propriété industriel coûte 25 000 euros pour étudier le dossier alors que je suis maintenant Rmiste.
Je devrais, sous réserves, participer à une conférence internationale sur le sujet au cours de laquelle je compte faire éclater ce scandale. Celui-ci est de nature à éclabousser le gouvernement et les plus hautes personnalités de l’état qui sont parfaitement informées, comme le prouve la réponse du 30 mars 2009 du secrétaire de cabinet du Président de la République. (jointe en fin de page)

Je raconte toute mon histoire dans mon blog :

http://razlebol.skynetblogs.be

Et j’y ai mis la plupart des pièces du dossier en ligne.
Je vous invite à vous y rendre. J'ai d’ores et déjà pris contact avec des journalistes étrangers pour dénoncer ce scandale, dans un contexte où le réchauffement planétaire est responsable, selon des experts, de 300 000 morts par an et d’un taux d’extinction d’espèces 100 à 1 000 fois supérieur à la normale et ce n’est que le début…

Il ne nous reste peut-être que 10 à 15 ans pour inverser cette tendance, sinon tout s’accélèrera. Il en va de la survie de toute l’humanité et des autres formes de vie sur terre.

Nos dirigeants, bien qu’informés, préfèrent envisager de taxer le droit de polluer, ce qui va alourdir les charges des petits ménages de 5 a 20% supplémentaires…

Je vous invite à prendre contact avec moi pour des informations complémentaires.

Bien cordialement,
Jean-Luc Quéré


Ci après : courrier du 30 mars du chef du cabinet du Président de la république française



De : Présidence de la République [mailto:courrier.president@elysee.fr]
Envoyé : lundi 30 mars 2009 08:16
À : jeanluc.quere@
Objet : RE:Présidence de la République



SCP/CdO/C045978



Cher Monsieur,


Le Président de la République a bien reçu votre message.

Chargé de vous répondre, je puis vous assurer qu'il a été pris connaissance avec attention de vos préoccupations avant de les signaler au Ministre d'Etat, Ministre de l'Ecologie, de l'Energie, du Développement durable et de l'Aménagement du Territoire.

Bien cordialement.


Le Chef de Cabinet
Cédric GOUBET

Homo 4S 22/05/2008 21:03

les tendances se poursuivent... jusqu'à quelle catastrophe attendue???