Lundi 4 février 1 04 /02 /Fév 00:22
- Par ICE

La banquise arctique a apparemment au cours de cet hiver à peu près retrouvé l'étendue qu'elle recouvrait l'an dernier à la même époque, avant la fonte massive de l'été 2007.
current_365.jpg

(à voir sur l'excellent Cryosphere Today
Les paris sont ouverts pour l'été 2008: jeudi dernier à une conférence publique de Jean-Claude Gascard (directeur du projet européen DAMOCLES) à l'Institut Océanographique, la salle était à peu près équitablement partagée entre ceux qui croyaient pour cet été à une fonte encore plus massive, et ceux voyant une fonte moins intense. A noter que Stoat prend des paris plutôt optimistes pour 2008 (et il modélise de la glace...). 
Personnellement à moyen terme je m'interroge sur l'importance d'un feedback négatif dû à la hausse du débit d'eau douce continentale vers l'Océan Arctique (car plus de précipitations, et fonte du permafrost, sur les terres des hautes latitudes Nord): plus d'eau douce, c'est très schématiquement moins de thermohaline donc moins d'eaux chaudes advectées du Sud, en même temps qu'une prise en glace facilitée.

Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Retour à l'accueil

Texte Libre











 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés