Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 avril 2010 5 02 /04 /avril /2010 12:15

Bon, eh bien, vu que la "lettre des climatologues" (pour faire court) aux "hautes instances" de la recherche est déjà tombée - plus tôt que prévu - dans le domaine public, autant en dire 2 mots...

Evidemment, il ne fallait pas s'attendre à autre chose, cette lettre semble percue par certains comme étant de l'ordre de l'appel à la censure à peine voilé, de l'atteinte à la liberté d'expression, du totalitarisme, les climatologues demanderaient l'interdiction des livres de Allègre et Courtillot, voire l'autodafé, hein, ils demanderaient au politique, à Mme Pécresse, de trancher le supposé débat scientifique sur le climat (bonne chance Valerie!), c'est la science d'Etat officielle etc, tout ca nous ramène à Lyssenko, la Sainte Inquisition et aux "heures sombres de l'Histoire" etc...  Ouf.

Bon, si on lit la lettre en question, la demande, plus simplement, consiste en

"vous constituez les structures référentes de la recherche scientifique française. Les accusations publiques sur l’intégrité des scientifiques du climat sortent des cadres déontologiques et scientifiques au sein desquels nous souhaitons demeurer. Nous pensons que ces accusations demandent une réaction de votre part, et l’expression publique de votre confiance vis-à-vis de notre intégrité et du sérieux de nos travaux."

Pour moi cela fait notamment référence à des épisodes comme ceci ou cela : ou quand l'Académie des Sciences, ou le CNRS,  met sur un pied d'égalité Courtillot et l'IPGP, et leur discours délirant (voir par exemple ici ou ) et la communauté des sciences du climat. On aimerait que le poids ou l'influence de l'IPGP dans ces institutions ne les empêche pas de dire clairement où se situe la science dans cette histoire... D'autre part il semble légitime de demander à ses autorités de tutelle une réaction quand on se fait accuser de mafia, d'imposture, de totalitarisme et d'incompétence par quelqu'un de la stature scientifique et publique (malgré tout) d'Allègre. D'accord c'est peut-être purement de la forme, mais ca irait mieux en le disant.

Il ne s'agit évidemment pas d'interdire (!) les livres en question - les gens ont le droit d'écrire n'importe quoi en librairie, même sous couvert de vulgarisation scientifique, et d'autres ont le droit de leur acheter...

 

D'autres objecteront que cela fait très "les bons élèves de la classe qui se plaignent à la maîtresse que le gros un peu turbulent il a été méchant avec eux", et qu'ils n'ont qu'à réfuter les propos d'Allègre 'n co de facon propre  et publique. Le problème c'est que c'est en général fait quand c'est possible dans les revues scientifiques (cf Bard et Delaygues 2007 - et il semble que d'autres publi soient à venir) - mais pour réfuter, hors du champ du peer-review, des discours publics ou des livres, il faut descendre dans l'arène médiatique, et celle-ci, avec ses nombreux biais (quasi-impossibilité de parler science, tropisme vers la controverse, biais centriste, etc.... Jancovici a un texte très dur à ce sujet pour les journalistes), ne permet absolument pas de faire ressortir une image claire de la science - bien au contraire. Donc là encore, que les plus hautes instances de la recherche rappellent clairement où se situe le curseur scientifique au milieu de tout ca, ne peut que faire du bien.

Notons que l'Académie des Sciences semble vouloir "organiser un débat" avant de se prononcer...

Partager cet article

Repost 0
Published by ICE
commenter cet article

commentaires

Gordon 04/06/2010 13:19


Ah çafait du bien de voir qu'il existe encore des alarmistes comme dans le bon vieux temps de l'hystérie alarmiste.

Continuez les gars, vous faites partie de la biodiversité et je suis très inquiet sur la survie de votre espèce à la vue du scepticisme grandissant des populations qui semblent avoir de plus en
plus de mal à gober les conneries du dogme du RCA. Je suis de tout coeur avec vous.

Au fait, dans la même veine, je cherche un site de staliniens, vous n'auriez pas une adresse ?


Robert 08/04/2010 16:47


""""Comme beaucoup de personnes lettrées (une très large majorité des gens en France aujourd'hui),""""

Je ne serai pas si catégorique (hélas) et Allègre le sait fort bien.


zizou 08/04/2010 13:18


Georg a dit
Il y a aussi des signataires de provenance de IPG sur notre lettre ouverte.
---------------------------------------
Je suppose que ce sont des candidats qui avaient demandé leur mutation pour l'IPSL


Georg Hoffmann 08/04/2010 11:09


@ice
Soyons positive, a la limite un peu encore discuter avec Courtillot (en lui rappellant surtout a tous ces seminaires delirants qu'il a donne le dernier temps). Allegre a certainement passé toutes
les lignes imaginables.

@zizou
Il y a aussi des signataires de provenance de IPG sur notre lettre ouverte.
Voici vous trouvez la liste de signataire et en particulier une liste de toutes les erreurs, denigrements, mensonges
http://sites.google.com/site/appelclimat


aha 07/04/2010 23:33


"pour moi janco a raison sur le fond, mais sur la forme, son texte me semble un peu long (on le dirait écrit d'une traite sous le coup de la colère...)"

Autant demander à janco de ne pas être janco ;-)