Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 novembre 2010 1 08 /11 /novembre /2010 10:32

populisme_climatique.jpgEtant donné que Paris ce week-end ressemblait, au niveau pluviométrique, à la ville dans laquelle se déroule Seven, j'ai eu tout le temps de lire le récent livre de Stéphane Foucart, "Le populisme climatique" (sous-titré: "Allègre et cie, enquête sur les ennemis de la science"). S.Foucart est journaliste scientifique au Monde, particulièrement intéressé par la question du changement climatique et les sciences du climat.

Avec ce livre l'auteur nous emmène à travers les détails et les dessous de la croisade climato-sceptique de Claude Allègre et Vincent Courtillot, à travers leurs écrits, leurs articles, leurs conférences, leurs interventions médiatiques, à travers aussi les épisodes à l'Académie francaise, au cours des dernières années; mais pas seulement: le livre détaille aussi le Climategate, l'épisode de "chasse aux sorcières" qui s'en est suivi dans la presse britannique avec les différents "-gates" et les attaques contre le GIEC; l'univers des think tanks conservateurs américains financés par l'industrie et recrutant des scientifiques ad hoc pour "vendre" du doute préfabriqué (sur le tabac, l'amiante, les CFC... et maintenant le climat). J'en oublie certainement. Bref - c'est vrai qu'il y a du matériel à traiter. Tout au long de ce parcours l'auteur s'attache à décrire et démonter les "arguments" (i.e., les erreurs ou les mensonges) du climato-scepticisme, les manipulations des uns et des autres, et porte un soin particulier à expliquer comment cette désinformation se propage - pour le dire vite: depuis Exxon jusqu'aux plumes d'intellectuels ou chroniqueurs censément "autorisés" dans la presse nationale, avec le rôle fondamental d'internet et de la blogosphère. L'auteur parvient, malgré la lourdeur et le côté fasitidieux de l'exercice de "debunkage", à faire le tour de la question de façon concise et convaincante (même si il est plusieurs fois obligé d'abréger le propos parce qu'expliciter "toutes les erreurs" de tel ou tel serait "trop fastidieux" :-)  ) et parvient à nous transmettre une inquiétude visiblement sincère devant le processus fondamentalement "antiscientifique" qu'il décrit - quand ce n'est pas sa consternation devant la teneur des "débats" à l'Académie des Sciences, où sont ressortis par des gens censément pointus scientifiquement les poncifs climato-sceptiques les plus éculés.

Un livre intéressant, donc - ma seule interrogation est celle du public visé: le niveau de détail de certains dossiers (les publications et les erreurs de Courtillot, les liens entre l'IPGP et EPSL, l'Académie ou le CNRS), s'il est bien sur intéressant pour ceux qui ont déjà un peu suivi l'histoire, risque d'en détourner ceux qui abordent la question en néophytes; de l'autre côté, bien entendu, les sceptiques convaincus (notez l'oxymore :-) ) n'y verront qu'une entreprise écolo-totalitariste de plus visant à défendre la pensée-unique, et rangeront S.Foucart aux côtés d'Al Gore et Nicolas Hulot parmi les khmers verts de la fraternité réchauffiste; finalement je recommenderais la lecture du livre à ceux qui ont déjà une connaissance minimale du sujet, et sont intéressés par la question de la controverse climatique et plus généralement des liens entre science et société (les lecteurs du c@fé par exemple ! :-) ).

 

ps: vous pourrez trouver des extraits ici, et un chat avec l'auteur (qui par moment éclaire tout à fait le propos même du livre).

Partager cet article

Repost 0
Published by ICE
commenter cet article

commentaires

Jean-François HUET 17/05/2011 10:38


Bonjour


Un peu de vraie physique?
On a quantifié l'effet radiatif du CO2? oui? ou non?
On connaît le volume de l'atmosphère ? oui? ou non?
Si on connaît ces valeurs on peut savoir si PHYSIQUEMENT l'augmentation du CO2 peut élever la température terrestre dans les limites "prévue" par le GIEC? oui? ou non? qu'en est 'il? quelqu'un sur
ce blog en est-il capable? il ya bien des profs de physique dans le coin non .... Le problème est que d'après les calculs on a "du mal" a vérifier les conclusions du GIEC Il n'y a aucune preuve
sérieuse de la rétroaction positive... et plus on mesure SERIEUSEMENT la température de l'atmosphère (par satellites) et dela mer (système ARGO)moins "on va" dans le sens du GIEC... Pour
dépassionner le débat je dirai que la même fore de pensée se retrouve dans d'autres domaines le cholestérol qui DONNE des infarctus et al vitesse qui DONNE des accidents mortels... Comem pour le
CO2 et le réchauffement (?) à chaque fois une bande d'ayatollahs fait appel à des preuves indigentes et simplistes qui satisfont ceux qui vivent ou se satisfont de la propagation des canulars tout
en ignorant au moins 90% des problèmes

Cordialement

Docteur J-F HUET


vincent de rennes 14/05/2011 19:18


Bonjour,
Je pense que la plupart de ceux qui consultent ce blog ou qui ont laissé des commentaires sont sensibles aux problèmes écologiques au sens large.
Non loin de Nantes, les élus locaux avec l'appui du gouvernement sont décidés à construire un aéroport gigantesque (environ Roissy). Outre le fait que c'est une manière d'encourager les industries
génératrices de gaz à effet de serre, c'est la disparition de plus de 2000 hectares de terre sous le bitume, sans compter l'expulsion d'habitants et n'oublions pas nos amis les animaux qui vivent
dans ce réduit écologique.
Enfin bref, voici une opération déraisonnable menée par des responsables politiques aux mains d'acier, car les gardes mobiles sont présents.
Si vous voulez plus de renseignements rendez-vous sur Notre Dame des Landes aéroport ou sur le site ACIPA.fr
Merci
Vincent


Jean-François HUET 14/04/2011 13:32


Bonjour,

Je ne suis ni réchauffiste si climatosceptique je suis "climatoagnostique" et modeste ce qui me différencie de la plupart des individus précités
En scientifique je m'interroge sur la pertinence des modèles qui ignorent des pans entiers de la réalité, de l'assimilation douteuse de l'atmosphère terrestre à une serre et des contorsions
auxquelles il faut contraindre la physique pour arriver par le calcul aux mêmes conclusions que celles du GIEC Je m'étonne des querelles stériles autour de données dont certaines sont accessibles
au CALCUL et non pas à des extrapolations et autres projections dont le caractère "métaphysique" et quasi-religieux commence à apparaître
Des questions simples me viennent
Combien de WATTS pour réchauffer un mètre carré de sol?
Combien de WATTS pour réchauffer toute la colonne d'air correspondante?
Combien de WATTS par mètre carré apporterait le doublement du CO2 atmosphérique?
Combien de WATTS réellement dispersés hors de l'atmosphère?
Combien de paramètres climatiques ignorés majorent, de fait, dans les modèles informatiques déjà anciens,l'importance de ceux qui sont (vaguement) connus?

Le problèmes est en fait celui de l'actuelle "dictature" des modèles informatiques qui en tout état de cause recréent une réalité virtuelle à partir de données partielle (voire partiales) et qui
amènent certains confondre des projections avec des calculs
La seule question que je me pose est de savoir si les conclusions des réchauffistes et des autres sont PHYSIQUEMENT POSSIBLES et le moins qu'on puisse dire est que les réponses sont loin d'être
claires ,sauf pour certains journalistes et photographes, qui eux SAVENT au point de manifester une intolérance grotesque envers ceux qui s'interrogent encore et sans doute pour longtemps

Tous les climatosceptiques ne sont pas des populistes .. il y a des mathématiciens et des physiciens dans le tas et tous leurs arguments sont loin d'être éculés Quand à l'avidité elle semble
également partagée entre les deux camps

Cordialement à tous

Dr J-F HUET


Vincent de Rennes 04/04/2011 14:02


Bonjour,
Oulala je ne sais pas si il y a du réchauffiste dans l'air en tous cas il est, chaud-chaud le débat. Je ne vais pas me lancer dans les invectives (C'est une perte de temps :" on ne fait pas boire
un âne qui ne veut pas") .
Je suis sur le point de finir le livre de Monsieur Foucart qui m'a ouvert les yeux sur les multiples manœuvres de désinformations et d'intox mises en oeuvre pour influencer le bon peuple. Quant au
fait qu'il peut sembler trop "pointu" je ne suis pas sûr qu'il soit si difficile que cela à lire. Pour ma part je vais le faire circuler. Et j'en ferai une petite note de synthèse. On ne peut pas
tout lire alors un résumé est nécessaire.
Recevez mes plus chaleureuses salutations
Vincent


julien 25/01/2011 11:14


Bonjour,

Je viens de voir ce film merveilleux qui démontre bien -et simplement- que le CO2 n'est pas la cause du réchauffement. Il contient beaucoup de témoignages de scientifiques du GIEC.

http://www.youtube.com/watch?v=YaTJJCPYhlk

Qu'en pensez vous?


  • : Le blog de ICE
  • Le blog de ICE
  • : Actualité, réflexion autour du changement climatique, de l'énergie, de l'environnement...
  • Contact

Texte Libre











Archives