Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juillet 2010 1 26 /07 /juillet /2010 18:36

Comme je n'ai rien posté depuis un bail, et que j'étais en train, pour diverses raisons, de faire des cartes de Koppen, je me suis dit que j'allais mettre ca sur le blog...

La carte de Koppen est en fait une classification des climats - Koppen était un scientifique allemand vers la fin 19eme- début 20eme (cf wikipedia). Cette classification reste d'actualité aujourd'hui, après plusieurs mises à jour. Je vous renvoie à Wiki aussi pour les détails de la classif et ses modalités: en gros, c'est basé sur des données mensuelles de température et de précipitations, et on regarde des valeurs seuils, en annuel ou mensuel, des cycles saisonniers, etc... On obtient une trentaine de classes à la fin (dont certaines assez peu représentées): équatorial humide, equatorial à saison seche, tempéré humide à été chaud, aride chaud, aride froid, etc etc ...

On peut donc assez facilement, avec les données climato du CRU et un script R, retrouver ce genre de carte (ici sur 1951-2000) :


Koppen Classification CRU 1951 2000-copie-1(Cliquez pour agrandir)

 

Et on peut aussi, bien sûr, faire ce genre de classification sur les sorties des modèles climatiques, pour voir comment ceux-ci parviennent à reproduire la géographie des climats. Ce que j'ai fait pour une poignée d'entre eux (pas nécessairement les meilleurs, notez), ci-dessous, pour 1961-2000 (naturellement, la résolution est plus dégradée - tous les modeles ont été remis à 2.5°x2.5°. Idem, cliquez pour agrandir):

 

Koppen_Classification_bccr_1961_2000.jpg

 

Koppen_Classification_csiro3.0_1961_2000.jpgKoppen_Classification_gissaom_1961_2000.jpgKoppen_Classification_inmcm_1961_2000.jpgKoppen_Classification_miroc_hires_1961_20.jpgKoppen_Classification_miroc_medres_1961_2.jpgKoppen_Classification_ipslcm4_1961_2000.jpgBien sûr chacun verra le verre à moitié plein ou à moitié vide, c'est selon. Il y a les grands traits, c'est sûr, mais à plus petite échelle ca devient vite pas très bon. 

Je ne suis pas trop sûr de l'utilité de ce test (peu utilisé dans la littérature, d'ailleurs) , qui a aussi ses limites (par exemple "être dans la bonne classe" ne garantit pas qu'il n'y ait pas de biais importants... juste qu'ils ne font pas changer de classe), mais bon c'est toujours marrant à regarder.

On peut aussi vouloir regarder ce que cette classification devient dans le futur, dans le monde plus chaud simulé par les modèles: sur cette page vous trouverez une animation à partir de simulations climatiques (et la publi correspondante).

Partager cet article

Repost 0
Published by ICE
commenter cet article

commentaires

fermaton.over-blog.com (Clovis Simard,phD) 18/12/2010 21:24


Bonjour,


Description : Mon Blog(fermaton.over-blog.com), présente le développement mathématique de la conscience humaine.

La Page:MATH RENAISSANCE ITALIENNE ÉCOSYSTÈMES.

LES ÉCOSYSTÈMES C'EST MATHÉMATIQUE ?

Cordialement

Clovis Simard


Philippe Barbrel 11/10/2010 15:39


Bonjour Ice.

J'aimerais vous soumettre une question au sujet de cette publication :

http://oregonstate.edu/dept/terra/2010/10/land-%E2%80%
9Cevapotranspiration%E2%80%9D-taking-unexpected-turn-huge-parts-of-world-are-drying-up/

Accepteriez-vous d'entrer en contact par mail ?

Cordialement


ICE 11/10/2010 17:45



Bonjour


je crois que le lien "contact" en bas vous permet de m'envoyer directement un mail, avec votre question (si vous ne voulez pas la voir appaître en commentaire), je répondrai de mon mieux (je n'ai
pas encore lu ce papier)


Cordialement.



meteor 03/09/2010 13:51


Bon d'un autre côté cela ne doit pas être trop dur, pour un modèle simple, de simuler la variation de température en fonction de la latitude et s'il simule à grands traits la circulation générale
atmosphérique d'une planète chauffée qui tourne, donc s'il simule à peu près les flux méridiens et zonaux, en tenant compte des reliefs, il doit trouver qu'il fait un peu plus chaud et sec à tel
endroit et plus froid et humide à tel autre.
Mais bon moi je ne fais que des "modèles" simplissimes et je n'ai jamais manipulé des modèles complexes, alors, il faut excuser mes questions et commentaires de béotien.


meteor 02/09/2010 16:53


C'est déjà pas mal de reproduire la climatologie actuelle, quoiqu'il faudrait savoir si ce n'est pas "obligatoire" en fonction de la paramétrisation.(je n'en sais strictement rien)
Ce serait pas mal aussi de voir ce que donnent les modèles avec, par exemple, un cas à 100ppm de CO2 et un cas avec 1000ppm.


ICE 03/09/2010 13:23



"obligatoire en fonction de la paramétristion" ?


quelle paramétrisation ?


si tous les modèles parviennent à reproduire (à TRES TRES grand traits, bien sur... tout ca avec de grosses pincettes ) la géographie des climats, c'est que le principe de base des GCMs
(équations primordiales sur une sphère qui tourne, chauffée par le soleil, avec une certaine géographie des continents et des océans, etc...) permet de faire émerger cette géographie. C'est
suffisant pour l'expliquer. Si c'est que tu entends par "obligatoire", je trouve que c'est un résultat plutôt rassurant, non ? c'était sans doute pas gagné d'avance.


pour les 1000 ppm, le lien en bas du post donne des cartes multi-modeles pour les scenario "satanique" A1F1, qui doit pas être loin des 1000 pm en 2100 :-)


pour le "glaciaire" (< 200 ppm), ca du être fait je pense par les gens de la paléo, mais c'est sans doute plus dur d'avoir une idée précise de la végétation glaciaire ou des climats régionaux
pour comparer/valider un minimum...


 



lorena 11/08/2010 16:36


L'article sur les cartes de Koppen sont sur Knowtex, le réseau de la connaissance scientifique et technique.
http://knowtex.com/11899
Venez visiter le site, plein de weblists aux thèmatiques variées vous y attendent !
A très vite...


  • : Le blog de ICE
  • Le blog de ICE
  • : Actualité, réflexion autour du changement climatique, de l'énergie, de l'environnement...
  • Contact

Texte Libre











Archives