Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 2009 4 01 /10 /octobre /2009 16:15
- Nos amis de l'IPGP ont fait un peu parler d'eux ces derniers temps, notamment Vincent Courtillot, avec un interview dans le Nouvel Obs, la sortie d'un nouveau livre de géophysique avec, apparemment, un chapitre sur le climat, et surtout avec sa conférence aux Journées de l'Université de Nantes de juin dernier, désormais en ligne ici,  qui bien entendu est maintenant reprise à l'envie par la blogosphère sceptique [MAJ 05/10: apparemment il a recidivé plus récemment à l'université de Strasbourg]... Dedans, bien sûr, the usual nonsense - en vrac: les corrélations magnétiques qui prouvent que, les nuages qui ne sont pas dans les modèles, le cherry-picking d'études sceptiques, c'est le soleil, les rayons cosmiques, le CO2 qui sature, le réchauffement qui s'est arrêté, le CO2 qui va augmenter la production agricole, etc... Pas très différent du séminaire dont je parlais à l'époque, finalement - il a juste actualisé sa review de blog sceptiques. Quand même, c'est assez honteux - surtout quand il est présenté avec l'étiquette "académicien des sciences", dont il sait parfaitement, bien qu'il prétende assez hypocritement jouer les non-spécialistes abordant avec candeur un nouveau domaine, qu'elle lui confère une autorité scientifique qui abusera le grand public...
Quant à Claude, toujours vert, il enchaine les aimabilités avec Nicolas. "- Imbécile !" "-Menteur!"

Quelques nouvelles dans la presse, sinon, non pas "bonnes" mais pas "mauvaises," pour ne pas trop sombrer dans le "c'est terrible on va tous mourir":

- la fonte estivale de la banquise arctique 2009 est un peu moins pire que 2007 et 2008, juste devant 2005 - ca reste très honorable, et confirme la tendance à la baisse mutlidécennale de la banquise, mais ca ia tendance à infirmer les scenarios post-2007 un peu à l'emporte-pièce du style "plus de banquise en été dès 2020". Voir ici ou .

- la hausse 2008 de méthane atmosphérique est moindre que celle de 2007. Rappel: après une décennie ou plus de stabilité des concentrations atmo de CH4 - relativement mal expliquée (diminution des wetlands ?)  et alors même que les scenarios GIEC prévoyaient une augmentation continue... - le taux atmo de CH4 avait augmenté à nouveau fortement en 2007 - avec une forte contribution des régions arctiques. D'aucun supposait donc que le fameux feedback "réchauffement = fonte du permafrost + déstabilisation des hydrates de méthane = dégazage de méthane = réchauffement =.." était peut-être en train de s'enclencher... Bien qu'une année de donnée supplémentaire ne soit.... qu'une année,  Duglokencky (Monsieur CH4 à la NOAA..) et al., dans un article récent de GRL, indique que la hausse 2008 est plus faible que 2007 et d'origine plutôt tropicale, avec une contribution quasi-nulle de l'arctique Et de conclure: "We emphasize that, although changing climate has the potential to dramatically increase CH4 emissions from huge stores of carbon in permafrost and from Arctic hydrates, our observations are not consistent with sustained changes there yet."
Voir aussi ici.

- Enfin, dans un autre GRL, sous presse, W.Knorr indique quant à lui que l'Airborne Fraction (la part des émissions de CO2 qui reste dans l'atmosphère et n'est pas absorbée par la biosphère terrestre et l'océan) ne montre pas de tendance à la hausse... contrairement à ce qu'avait pu suggérer notamment une étude controversée (voir ici). Donc les puits de CO2 ne faiblissent pas, pour l'instant, de manière globale.



Partager cet article

Repost 0
Published by ICE
commenter cet article

commentaires