Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 septembre 2009 3 09 /09 /septembre /2009 12:52

Non, il ne s'agit pas d'un post dédié à nos chers amis "terreplatistes" et autres défenseurs du "tout ira bien car jusqu'ici tout va bien"...  juste d'une petite réflexion, de pas grand-chose, que je me faisais l'autre jour en contemplant une carte des fonds océaniques.



A force de visualiser des petites cartes du monde en 2D (notamment les sorties de modèle de climat...), ou des cartes de reliefs avec des échelles de couleur très dilatées, ou encore des graphs trompeurs tel que celui-là (le graph le plus utilisé en cours de climato ?):


, on en perdrait de vue les dimensions excessivement... plates, de la surface terrestre.
Prenons les océans, par exemple. Profonds, les océans - quand on les survole en avion, ou qu'on navigue dessus, on imagine facilement des profonfeurs "insondables", plongées dans l'obscurité. Quand on regarde une carte on s'imagine volontiers un petit côté "baignoire". Eh bien ... imaginons l'océan Pacifique sur votre bureau. Disons que de Pékin, à votre gauche, à Los Angeles, à votre droite, il y a 1 mètre (en réalité 10 000 km environ). L'épaisseur moyenne des océans étant de l'ordre de 4 km, la profondeur du Pacifique sur votre bureau est alors de .... 0.4 mm). Autrement dit 4 feuilles de papiers superposées.
Si vous poursuivez vers la droite de votre bureau, vous avez maintenant environ 25 cm d'Etats-Unis jusqu'à New york. Les plus hauts reliefs des Rocheuses, sur la route (4000 à 4500m je crois), montent donc aussi à 4 feuilles de papiers.
Quant à l'amosphère au-dessus de tout ca, en comptant 10km pour la troposphère (la couche où l'essentiel des processus atmosphériques se passent), elle fait donc 1mm (la stratosphère montant jusqu'à 5mm environ).
Autrement dit, tout cà est excessivement plat - sur une carte du monde format A4, l'océan est en gros une feuille par en-dessous, l'amotphère trois feuilles par-dessus.

Bon évidemment, on vous a déjà dit tout ca en 6ème au collège, avec la Terre comme une orange et l'atmosphère comme un film de plastique autour. Mais parfois, ca fait du bien de se rappeler ces échelles, vu le côté non-intuitif de l'histoire. Evidemment aussi, cela a aussi des implications dans la modélisation de ces fluides, notamment, le fait de pouvoir négliger, à l'échelle du maillage d'un modèle, les mouvements verticaux...


Partager cet article

Repost 0
Published by ICE
commenter cet article

commentaires

lucile 14/11/2009 15:04


Et si tout cela n'était qu'une question d'échelle?
Le climat s'apprécie a des échelles tellement différentes... A l'échelle planétaire, bien sur on peut considérer que les reliefs etc n'ont pas une influence majeure. A une echelle régionale, les
grands reliefs prennent toute leur importance. Exemple: L'influence de l'Himalaya sur les vents de mousson, donc sur les précipitations et donc sur le climat joue un rôle determinant sur le climat
régional. A une échelle locale, les versants, la présence d'eau, les installation humaine, le couvert végétal, influent sur le climat en favorisant ou en contraignant les effets de brises, les
précipitation, etc...Du coup la moindre variation de relief se ressent fortement.
Tout dépend donc du référentiel que l'on considère. (A la question globale du réchauffemet on se placera à échelle planétaire tandis que pour des questions locales des climats urbain (par
exemple)on se placera echelle locale voir microlocale.


ICE 17/11/2009 13:33



bien d'accord  (je n'ai jamais dit que le relief ne soit pas important à aucune échelle !)



armando 29/09/2009 20:13


ok. un autre lien particulièrement éloquent est celui-ci, avec une conférence magnifique donnée en juin 2009 à l'université de Nantes :

http://www.js.univ-nantes.fr/14918022/0/fiche___pagelibre/&RH=JS_FR1

une vraie merveille. avec les courbes erronées de décembre 2007 ! Quel talent ces chevaliers de la Terre plate ! ;-)


armando 24/09/2009 12:40


c'est vraiment trop dommage. en lisant le titre du post, je pensais que vous alliez nous reparler de nos amis de l'IPG !
d'autant qu'ils font à nouveau parler d'eux :
http://hebdo.nouvelobs.com/hebdo/parution/p2341/articles/a408863-.html?xtmc=courtillot&xtcr=2


ICE 29/09/2009 15:43


oui merci pour le lien... j'en reparlerai à l'occasion.


raz le bol 11/09/2009 20:49

tu parle pour moi ?
Faut savoir... Tu parle pour parler ou pour agir ? Si c'est pour parler désolé... Si c'est pour agir sur mon blog il y a la démo d'une technologie pouvant inverser la problématique du CO2 et nous permettre a court/moyen terme d'inverser le processus de réchauffement planétaire alors désolé si je dérange !

raz le bol 11/09/2009 17:12

Une alternative existe

Je raconte toute mon histoire dans mon blog :

http://razlebol.skynetblogs.be

ICE 11/09/2009 18:48


Ras le bol... du spamming.