Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2008 2 16 /09 /septembre /2008 11:50
Bon, ok, cette période de rentrée -le bien-nommé "fin aout-début septembre"- n'a pas été très propice à la tenue de ce blog... Excusations. Le logo du Café des Sciences a même eu le temps de "périmer" sur la page... Diable. On s'y remet. Et pour s'y remettre, voyons un peu ce que nous avons raté pendant cette petite absence...:

- un come-back dans PNAS de la "hockey stick", la fameuse reconstruction sur 1000 ans des températures, de M.Mann... Wikipédia vous récapitule en long l'histoire de la controverse - mais sans rentrer autant dans les détails, en gros cette reconstruction était quand meme substantiellement attaquée, surtout au niveau de l'utilisation des cernes d'arbres comme proxy des températures passées ( critique qui faisait le délice des sceptiques, dont c'était un peu devenu l'arlésienne...)... et bien, MM revient avec un plat de spaghettis ("spaghetti graph") plus abondant, qui ressemble toujours à une crosse de hockey, meme qd on enlève les cernes d'arbres (hors-contexte, cette phrase manque de sens, non ?). RC a un article la-dessus. Où l'on montre que la Terre est plus chaude aujourd'hui, cerne ou pas, qu'au cours des 1300 dernières années... mais le point important, évidemment, est que de tout facon cette reconstruction, hockey stick ou pas stick , n'est pas une étude d'attribution: ce n'est pas grace à elle qu'on attribue le réchauffement récent aux activités humaines, ni qu'on en prévoit la suite...



- dans le dernier Nature, un article de Luyssaert et al (dans le al, comme souvent, il y a P.Ciais du Lsce), sur les les forêts qui stockent du Carbone même à maturité... Alors qu'on avait plutot l'habitude de dire qu'une forêt à maturité était "carbone-neutre" (c'est-à-dire perdait autant de C par respiration/décomposition qu'elle n'en gagnait par phtosynthèse), en "méta-analysant" une grosse 500aine de sites (probablement des sites Fluxnet ds le tas), essentiellement boréaux et tempérés (les forêts tropicales ne sont pas considérées ds cette histoire, c'est dommage), ils arrivent à la conclusion que.. non, les forêts agés stockent bien du C, en grosse quantité même: ils extrapolent leurs résultats à 1.3+/0.5 GtC/an (rappel: les émissions humaines sont de environ 7et qq GtC/an) [MAJ 26/09: désolé, on dirait que je retarde, moi... on serait plutot maintenant à 8.5 (+1.5 de land-use)] Bon, si l'idée que les forêts âgées puissent quand même être des puits était somme toute déjà dans l'air (ne serait-ce que d'après la biblio du présent article), ce papier est apparemment le premier à mettre ainsi clairement les pieds dans le plat, et surtout avec autant de données - on y sent le plaisir de tordre le cou à une idée communément admise de longue date...
Bref, si confirmé, c'est en tout cas du boulot en perspective pour les négociateurs carbono-forestico-climatiques qui doivent intégrer ca à Kyoto, Accra, Copenhague et ailleurs.. 
 
- hmm...what else ? ah oui, beaucoup de bruit pour... la montée des eaux, à la faveur d'un article de Pfeffer et al. dans Science, qui situe cette montée en 2100 entre... 80cm et 2m. L'idée étant que Hansen a un jour dans un papier (voir ici) évoqué de facon ambigue une montée des eaux de 5m, et que ce papier réfute cette hypothèse - d'où certains, à commencer par le communiqué de presse de l'université du Colorado, qui ont titré "prévisions de SLR (sea-level rise) pour 2100 à la baisse" (!),  alors que les chiffres de l'IPCC 2007, eux, sont plutot en fait autour de 60cm max ... en excluant la fonte dynamiques des calottes bien sûr... donc l'estimation de Pfeffer et al reste bien au-dessus de l'IPCC, meme si elle reste très vague:  en fait rien de vraiment nouveau on dirait - tant qu'il n'y a pas de modélisation mécanistes de fonte des calottes, on n'en saura pas vraiment plus, et à 80cm ca parait certes problematique mais peut-être gérable - à 2m, un peu moins....
[MAJ 19/09: la petite controverse se poursuit sur RealClimate, où Pfeffer et al répondent au post de RC sur leur article]

  Bon... Voilà déjà pour se remettre dans le bain. To be continued...
 

Partager cet article

Repost 0
Published by ICE
commenter cet article

commentaires

meteor 24/09/2008 14:00

oui je pense que tu as raison.

L'étude de Ciais a pour but de démontrer que les anciennes forêts sont aussi capables d'absorber le CO2 excédentaire et donc de réagir à la fertilisation du CO2 en excès.

Je ne sais pas si cela avait progressé depuis, mais j'ai extrait ceci du TAR:

"3224 - the effect of increasing atmospheric CO2

....The response of mature forests to increases in atmospheric CO2 concentration has not been shown experimentally; it may be different from that of young forests for various reasons, including changes in leaf C:N ratios and stomatal responses to water vapour deficits as trees mature (Curtis and Wang, 1998; Norby et al., 1999). ... "

donc à l'époque on ne savait pas bien et on avait des doutes sur la capacité des forêts anciennes à "lutter" contre l'augmentation du CO2 atmosphérique.

ICE 24/09/2008 19:25



ok - merci d'avoir été fouillé un peu l'ipcc...
en parcourant (très) rapidement l'ar4, je n'ai pas trouvé grand-chose, a part ce passage sur les forets tropicales "undisturbed":
"Recent studies of the carbon balance of study plots in mature, undisturbed tropical forests (Phillips et al., 1998;
Baker et al., 2004) report accumulation of carbon at a mean rate of 0.7 ± 0.2 MgC ha–1 yr–1, implying net carbon uptake
into global Neotropical biomass of 0.6 ± 0.3 GtC yr–1. An intriguing possibility is that rising CO2 levels could stimulate
this uptake by accelerating photosynthesis, with ecosystem respiration lagging behind."
qui est alors assez similaire au papier de Nature, on dirait...
Mais si c'est bien de ca dont il s'agit, pourquoi prétendre contredire Odum ?



Val 23/09/2008 19:51

Bon, moi j'ai pas tout compris à cet article, notamment ce que représente un point "foret" (je suis pas sûr de savoir ce qu'est une forêt de 600 ans, ni comment on sait qu'elle a cet âge-là).
Le seul truc que j'ai retenu, c'est que les forêts, même vielles stockent du carbone. De deux choses l'une :
1) Soit les points forêts sont de petites parcelles, auquel cas, c'est pas un scoop parce que l'équilibre d'Odum se fait à large échelle, avec les émissions des chablis, feux de forêt, ravageurs et cie qui compensent la séquestration par les arbres vivants.
2) Soit les points forêts intègrent de grandes échelles, et auquel cas c'est pas un scoop non plus (cf. fertilization CO2 et azote).
Bref, l'un dans l'autre, j'ai pas compris où était le scoop. Si quelqu'un a compris le truc, je suis preneur.

ICE 23/09/2008 21:19


salut val
merci pour ces remarques - en effet, l'age d'une foret, c'est pas trivial, et le bilan de C varie spatialement... nouvelles interrogations... Selon ton point 1), la NEP positive serait
alors le résultat d'un biais d'échantillonnage vers les parcelle "séquestratrices" ?)
enfin , moi j'ai l'impression, comme je disais plus haut, que le point publié est que la fertilisation CO2 marche qqsoit l'age de la foret, ce qui est peut-être qd meme un résultat  (ou
alors c'est qqch de déjà publié et republié ?) - mais que comme c'est pas assez sexy comme argument de vente, ils ont tourné ca en "sequestration carbone par les vieilles
forêts", avec un peu d'esbrouffe (et prétendre bascher Odum, c'est alors malhonnete) 


meteor 22/09/2008 22:44

bon j'ai lu l'article dans Nature.

oui en fait cela n'a rien à voir avec le carbone excédentaire anthropique.
Il n'est pas évoqué le pb de la fertilisation par le CO2.
Simplement les forêts anciennes consomment 1.3Gt/an de C qu'elles stockent en bois, en litière,..
Bien sûr, contrairement à ce que j'ai lu chez des sceptiques, qui se réjouissent déjà, ce carbone stocké ne reste pas éternellement comme ça.
Une très grosse partie se décompose et retourne à l'atmosphère.
Ceci veut donc dire que si on touche aux forêts âgées, en pensant que ça n'a pas d'importance, on se gourre, car à la limite on supprimerait un puits de 1.3Gt/an.
D'où l'intérêt de l'étude de Ciais.
Enfin si j'ai bien compris.

ICE 23/09/2008 21:07


"ce carbone stocké ne reste pas éternellement comme ça. Une très grosse partie se décompose et retourne à l'atmosphère."
Sans doute, maiq à quelle échelle de temps ? sur combien de décennies/siècles ? parce qu'apparemment, pour qq années de mesures (j'imagine), il y a bien puits (en NEP).  

Le résultat de cette étude, est qd meme bizarre, si on l'interprète sans fertlisation-CO2:
imaginons une terre sans ajout de CO2 - dans le cycle du carbone, la biosphère est alors +/- à l'équilibre avec l'atmosphere. Si les forets, qqsoit leur age, pompaient continuellement du carbone,
sans le relâcher, il y aurait un souci dans le cycle, non?
Donc, si ce carbone finit bien par être relaché tardivement, il y a un moment ou le bilan C de la foret va devenir nul - autrement dit, l'étude de Ciais montrerait que la limite d'âge pour qu'une
forêt devienne carbone-neutre est substantiellment plus grande que ce qu'on pensait avant, puisque meme les plus vieilles forets actuelles ne sont pas encore à l'équilibre (mais je n'arrive pas à
imaginer des forets qui resterait constamment des puits...)..hmmm...
Ou alors, l'article fait implicitement le constat de la fertilisation CO2 (mais étrange que ce ne soit pas mentionné), et comme je disais le point serait alors que cette fertilisation
marche qqsoit l'age de la foret .... hmmm


meteor 21/09/2008 19:14

bonjour

Au sujet des forêts âgées, lorsqu'on parle d'un stockage de 1.3Gt/an de carbone, il s'agit de la réponse à l'augmentation de la teneur en CO2, et pas du stockage à taux de CO2 constant dans l'atmosphère, je suppose.
Si tel est le cas, je ne vois pas pourquoi ce point est étonnant.
Une forêt, même âgée, contient des sujets jeunes, des sujets adultes, des sujets très âgés entrain de mourir, de la matière en décomposition, etc.
Donc comment s'étonner que la fertilisation par le CO2, ne touche pas les sujets en croissance donc les jeunes et les adultes (si le terme d'adulte a une signification dans ce domaine) et ce même dans les forêts dites âgées?

ICE 21/09/2008 23:34


Salut meteor (tiens, je viens de poster chez toi sans voir que tu étais passé ici...)
bon, au vu de ton commentaire et des précédents,oui, on est tous plus ou moins d'accord, il y a qqch de pas tres clair (et mon post initial manquait un peu d'esprit critique ;-) )... en fait on
dirait en effet qu'ils ont pluss montré que la fertilisation co2 fonctionne qqsoit l'age de la foret, chose qui ne semble pas un scoop - encore que, faut trouver les papiers - , mais surtout qui ne
semble pas vraiment contradictoire avec la théorie d'odum (qu'une foret devient carbone-neutral, à envrionnement co2 constant en effet), alors que l'"argument de vente" de l'article est clairement
de prétendre battre en brèche odum...
Ou alors on a rraté qqch (il me semble que le terme de fertilisation co2 n'est jamais utlisé dans l'article ? il faut que je le relise)... Bon - mail to Ciais/luyssaert, anyone ?


doud 17/09/2008 13:35

ben c'est aussi un peu ce que je me suis dit... je comprends pas bien ce qu'il y a de nouveau. sauf peut etre que ca avait ete surtout montre pour les forets tropicales avec des inversions atmospheriques et que la ils le montrent pour les forets boreales/temperees avec des mesures de flux... enfin je dis ca mais c'est juste une supposition que j'ai pas verifiee.

ICE 17/09/2008 14:05


oui.... sauf que s'ils l'avaient présenté sous l'angle de la fertilisation co2, adieu le Nature ?


  • : Le blog de ICE
  • Le blog de ICE
  • : Actualité, réflexion autour du changement climatique, de l'énergie, de l'environnement...
  • Contact

Texte Libre











Archives