Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 septembre 2007 7 30 /09 /septembre /2007 03:26

Ralala... Eric Le Boucher (ELB) a encore commis une tribune sur l'écologie dans le Monde. Le genre de papier qu'on se régale à l'avance de lire, parce qu'on sait qu'on va s'énerver très fort...
Globalement, ELB daube sur le Grenelle de l'Environnement (et en premier sur son titre, et là je suis prêt à être d'accord - je trouve çà énervant cette manie de donner des noms issus du passé à des actions d'aujourd'hui: un Grenelle, un New Deal, un Plan Marshall, etc...). Avec suffisance, il concède qu'il n'était " que temps de favoriser des bâtiments plus économes en énergie" , "sur l'étiquetage, sur la biodiversité, sur les pesticides, sur tous ces sujets, le consensus était facile"... Ben oui, y'avait qu'à, c'était facile, évidemment, tout le monde était d'accord depuis longtemps... C'est exaspérant cette façon de s'approprier les combats écologiques, comme si la sphère économique avait de tout temps été d'accord pour subir des contraintes écologiques, alors qu'il y a 10 ans encore les écolos étaient traités de bouffons - et qu'ils le sont  souvent encore. ELB, c'est quand même le mec qui a dit "l'écologie est un problème trop sérieux pour être laissé aux écologistes"... ben voui, voyons, y avait qu'à attendre que la finance et les économistes s'en saisissent spontanément ...

Bien sûr, ELB se moque ensuite un peu des écologistes, qui se laissent "acheter" facilement par des mesures symboliques, comme la réduction des limites de vitesse de 10 km/h. Lui sait ce qu'il aurait fallu obtenir ("remplacer toutes les vieilles voitures"), et peu importe si c'est irréaliste et stupide, il l'aurait obtenu, seul contre tous...
Le Grenelle, c'est donc de la gnognotte, du brassage de vent pour bobos éco-sensibilisés... un comble, on veut même faire manger du bio à nos enfants à la cantine ! le bio, c'est pas sérieux, allons...
Avec ensuite un zeste de raison, j'avoue, ELB regrette qu'on ne parle pas sérieusement d'un transfert financier des charges du travail vers l'énergie-carbone... Je pense, contrairement à lui, qu'il en a bien été question au Grenelle ( il y avait quand meme Janco, au Grenelle !) - mais quoiqu'il en soit je suis sûr que ELB va nous proposer une méthode simple et rapide pour mettre en oeuvre ce transfert dans notre petite société ...  
Bref, les écolos, non contents d'être écolos, sont en plus des nuls, il faudrait faire le boulot à leur place. Mais bon si nous on le fait, hein, ce sera différent, ce sera de l'écologie sérieuse... Chiche, ELB ?
ELB finit son papier en s'en prenant à l'opposition des écologiste aux OGM, oppostion qui a même bien failli contaminer JL Borloo !... heureusement, semble penser ELB, la question va etre tranchée par vous-savez-qui dans la bonne direction... Cette partie du texte suinte bon le mépris du peuple (" Il fallait une autre idole pour mobiliser les foules : la lutte contre le méchant OGM vient à point" ; "Face aux opinions désinformées, les autorités peinent à imposer des attitudes raisonnables"); ELB, lui, a tout compris : "Les besoins de nourriture vont doubler sur la planète d'ici à 2050. Comme la terre arable et l'eau vont manquer, les OGM vont aider à répondre à ce défi mondial." HAHAHA ! ce serait risible si ce n'était pas si triste... ELB, expert agronome, a visiblement une tres bonne connaissance du dossier OGM... voilà une bonne grosse opinion de café du commerce, bien grasse et bien dodue...

ELB, finalement, me semble en fait un peu schizophrène: sur certains aspects, il parait complétement soumis à une vision techno-scientifique de la société et du Progrès (OGM, nucléaire); sur d'autres, il semble vouloir s'approprier le discours écologiste, mais surtout sans vouloir  être accusable de céder au "totalitarisme vert", de se mouiller avec des gens qu'il a conscienceusement méprisés auparavant ...   
Vivement la prochaine chronique sur l'écologie.

Partager cet article

Repost 0
Published by ICE - dans Divers
commenter cet article

commentaires